les troubles de l’odorat persistent pour 5 % des adultes – .

--

Une méta-analyse montre qu’environ 5% des adultes souffrent de dysfonctionnement olfactif au moins six mois après l’infection par le covid. En étant privés de ce sens ancestral, les patients risquent de développer des troubles du comportement alimentaire ou de l’anxiété.


Article réservé aux abonnés

Anne-Sophie Leurquin


Anne-Sophie Leurquin


Journaliste au service de la société

Par Anne-Sophie Leurquin

Publié le 03/08/2022 à 16:31
Temps de lecture : 3 minutes

--

ouiSi nous reconnaissons le bonheur au bruit qu’il fait en s’éloignant, il en est de même du goût ou de l’odorat. L’épidémie de covid a révélé les dysfonctionnements de ces deux sens après l’infection, qui peuvent persister de longs mois voire ne jamais disparaître. Mais combien en souffrent ? Une étude italienne publiée fin juillet dans le Revue médicale britannique estime que 5,6% des adultes développent des troubles de l’odorat et 4,4% souffrent de troubles du goût (agueusie) au moins 6 mois après l’infection. Sachant que 550 millions de contaminations ont été enregistrées dans le monde depuis le début de l’épidémie, un grand nombre de personnes sont concernées par ces problèmes.



Cet article est réservé aux abonnés.

Avec cette offre profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles, fichiers et rapports de salle de presse
  • Le journal en version numérique
  • Confort de lecture avec publicité limitée

Étiquettes : Covid long les troubles du odeur persistent pour les adultes

les troubles lodorat persistent pour des adultes

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV Quels pays ont encore leurs frontières fermées ? – .
NEXT A Bruxelles, la crise du covid a dopé l’utilisation des drones de la police – .