Très peu de pluie en juillet, peu en 15 jours, et “la tendance générale pour le début de l’automne est assez sèche et encore assez chaude”. – .

Très peu de pluie en juillet, peu en 15 jours, et “la tendance générale pour le début de l’automne est assez sèche et encore assez chaude”. – .
Très peu de pluie en juillet, peu en 15 jours, et “la tendance générale pour le début de l’automne est assez sèche et encore assez chaude”. – .
--

Ce mois de juillet a été le plus sec depuis 1885, avec seulement cinq jours de pluie. A peine 5 mm de pluie enregistrés à Bruxelles pour une moyenne habituelle de 76,9 mm. Et ce un an après les inondations, résultats dramatiques de pluies jusqu’à 50 fois plus abondantes. Comment expliquer cette différence ? Quel impact ? Est-ce vraiment lié au réchauffement climatique ?

Pascal Mormal, météorologue à l’Institut royal météorologique a répondu à ces questions dans Matin Première.

Des températures élevées, supérieures à 30 degrés, n’est-ce pas en soi exceptionnel pour le mois d’août ?

Non, ce n’est pas exceptionnel en soi. Mais nous sommes toujours à environ 10 degrés au-dessus de la moyenne de la saison. Et il faut rappeler qu’il s’agit actuellement du troisième pic de chaleur que nous connaissons dans notre pays, puisque nous avions déjà eu une grande bouffée de chaleur vers le 18 juin, une autre encore plus importante vers les 18-19 juillet, durant laquelle nous avions été proche du record absolu puisque nous avions atteint 38,1 degrés à Uccle et 40 degrés localement dans le Brabant flamand. Alors maintenant, c’est la troisième séquence vraiment chaude cet été.

Et nous espérons que la petite pluie viendra?

--

Oui, jeudi et vendredi on s’attend encore à quelques orages, mais le phénomène est encore assez localisé, ce ne sont donc pas forcément de bonnes pluies qui permettront de réparer tous les déficits que nous connaissons actuellement en termes de précipitations. Et il faut savoir que la tendance pour les deux prochaines semaines est assez pessimiste, car on ne s’attend pas à de fortes pluies importantes. Au contraire, on se dirige plutôt vers une suite de temps sec et assez chaud, au moins jusqu’au 15 août. Et certaines tendances saisonnières donnent plutôt une baisse précoce qui pourrait se poursuivre dans cette tendance. Mais là, bien sûr, il faut être beaucoup plus prudent. Mais la tendance générale pour le début de l’automne est assez sèche et encore assez chaude.

Comment expliquer le contraste avec le mois de juillet 2021 ?

En effet, juillet 2022 a été un mois presque record, car c’était le mois le plus sec depuis 1885, où nous n’avions que cinq millimètres. Alors qu’en 2021 nous avions 166 millimètres. Et là, c’était presque un record, mais de précipitations excessives. Ce sont deux configurations différentes, mais, quelque part, elles se rejoignent un peu. Autrement dit, cette année nous avons eu une succession d’anticyclones qui se sont installés dans nos régions, alors qu’en 2021 il y avait plus de dépressions d’altitude, donc ces fameuses gouttes froides qui se sont vraiment installées près du Benelux, une partie de l’Allemagne, des îles britanniques et de la France . Alors que, par exemple, l’Europe centrale et l’Europe du Nord ont connu des blocages anticycloniques et des températures très élevées. On retrouve donc ici des conditions comme celles que nous avons connues durant les étés 2018, 2019 et 2020, c’est-à-dire des étés généralement chauds et secs.

- Très petit pluie juillet petit les jours tonique général pour début du automne assez sec encore assez chaud

Très peu pluie juillet peu jours tendance générale pour début lautomne est assez sèche encore assez chaude

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV l’ancien chancelier Schröder ne voit aucune raison de se distancer de Poutine – .
NEXT L’ancien chancelier allemand Schröder ne voit aucune raison de se distancer de Poutine – .