A Toulouse, une association transcrit les best-sellers en braille – .

--

Le Centre de Transcription et d’Edition Braille (CTEB) adapte, produit et commercialise les best-sellers braille à Toulouse depuis plus de 30 ans. Certaines histoires Disney sont désormais accessibles aux personnes aveugles.

L’association toulousaine édite 150 livres en braille par an © CTEB

« Sur les 100 000 livres qui sortent chaque année, seuls 3 % sont publiés en braille », souligne Adeline Coursant, directrice du Centre de transcription et d’édition en braille (CTEB). Par conséquent, le choix de matériel de lecture pour les personnes aveugles reste très limité. Créée à Toulouse il y a 33 ans par l’ingénieur de recherche Monique Truquet, l’association s’attache à leur offrir un meilleur accès à la littérature.

Romans, essais, livres de développement personnel, poésie, livres de cuisine, livres pour enfants… Le CTEB compte 1 900 références au total et publie 150 livres par an. Cela peut sembler peu, mais faire un livre en braille prend beaucoup de temps. « Il faut environ trois semaines pour retranscrire un livre de 300-400 pages, précise Adeline Courant. L’association, qui compte une dizaine de salariés et 27 bénévoles, fait un travail de fond en comble.

A Toulouse, comment les best-sellers sont-ils transcrits en braille ?

« Nous encodons d’abord le texte pour donner des instructions au logiciel de transcription. Cela prend une semaine. Puis on fait passer le texte dans le logiciel qui le retranscrit en braille intégral et abrégé (version abrégée du texte) », explique Adeline Coursant. Une fois cela fait, le livre est envoyé à l’imprimeur pour être gaufré. Autrement dit, les machines martèle le papier pour faire ressortir les caractères braille.

Le travail passe alors entre les mains avisées d’un correcteur aveugle qui repérera les éventuelles erreurs. Lorsqu’ils sont corrigés, le livre peut être intégré au catalogue en ligne de l’association. « Nous vendons en moyenne entre cinq et dix exemplaires de chaque livre. Mais parfois on a des surprises”, précise le directeur du CTEB. Certains livres ont vraiment du succès, comme “Cinquante nuances de Grey”.

Livres illustrés pour enfants aveugles.

Pour choisir les ouvrages à transcrire, le CTEB consulte un comité de lecture interne. “Nous leur donnons des suggestions de livres récents de l’année”, explique le directeur de l’association. Le CTEB transcrit également des classiques. il a également a récemment ajouté des histoires Disney à son catalogue. « Ils n’existaient pas en braille. Il y avait donc un vrai fossé entre les enfants voyants et les enfants aveugles », déplore Adeline Courant.

--

braille

Les livres en braille n’ont généralement pas d’illustrations © CTEB

Il n’était pas le seul. Si les livres pour enfants regorgent d’images, ceux en braille n’en ont pas. Pour cette raison, l’association a décidé de les inclure dans certains ouvrages. Elle propose désormais une vingtaine d’ouvrages illustrés en relief. « Grâce à une machine de marquage d’outils publicitaires, on peut imiter une touche de peau de serpent, par exemple. C’est très amusant », déclare le gérant.

Vendre des livres en braille au même prix qu’en librairie

Toujours dans le but de rendre la lecture plus accessible, le CTEB s’est lancé un autre défi : vendre des livres en braille au prix d’une librairie. “Nous voulons que les aveugles puissent acheter des livres au même prix que les voyants”, explique Adeline Coursant. En effet, ils doivent débourser jusqu’à 61 euros pour un livre en braille. L’association en vend aujourd’hui une trentaine au prix d’un seul livre. L’année prochaine, ce sera tout leur catalogue.

Mais la directrice du CTEB ne sait pas jusqu’à quand elle pourra proposer ce tarif. En effet, produire un livre en braille a un coût non négligeable qui n’est pas rentable. “Cela coûte 800 euros par livre”, rapporte-t-il. C’est aussi la raison pour laquelle l’association est l’une des seules en France à transcrire et vendre des livres en braille. Adeline Coursant déplore : “Si on arrête, personne ne le fera.”

Étiquettes : Toulouse une association retranscrit les best-sellers Braille

Toulouse une association transcrit les bestsellers braille

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV il n’y avait pas « d’affiche de livre » – .
NEXT “J’ai écrit ce livre il y a deux ans, je n’aurais jamais pensé qu’il serait si actuel” – .