Des lettres d’amour perdues aux vieilles photos oubliées, la collection insolite d’un bibliothécaire – .

Des lettres d’amour perdues aux vieilles photos oubliées, la collection insolite d’un bibliothécaire – .
Des lettres d’amour perdues aux vieilles photos oubliées, la collection insolite d’un bibliothécaire – .
--

Temps de lecture : 2 min — Vu sur NPR

Certains collectionnent les marque-pages, d’autres les photos d’identité jetées sous les photomatons, comme Nino Quincampoix dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Et puis il y a Sharon McKellar. Ce bibliothécaire américain rassemble tous les papiers laissés dans les livres empruntés à la bibliothèque d’Oakland, en Californie, raconte-t-il à NPR.

Du dessin d’un dragon à la carte d’anniversaire inédite en passant par une photo d’enfants, Sharon McKellar ne jette rien. Toutes ces trouvailles sont photographiées par le bibliothécaire, puis affichées sur le site Web de la bibliothèque dans une collection intitulée « Trouvé dans un livre de bibliothèque ».

« J’ai toujours collectionné les petites choses que je trouvais dans les livres de la bibliothèque, Sharon McKellar explique à NPR. C’est comme ça que j’ai commencé. C’était assez simple, je me suis inspiré du magazine Found.

Ces documents, véritables échantillons de vies anonymes, fascinent et intriguent. La bibliothécaire californienne a commencé sa collection il y a près de dix ans. Aujourd’hui, plus de 350 objets y sont répertoriés. Les photos jaunies, les devoirs inachevés, les billets de bus, les mots d’amour ou même les cartes postales sont votre trésor.

histoires à imaginer

Cachés ou oubliés, les dossiers de Sharon McKellar sont souvent écrits par des mains d’enfants. Les éloges de “Borok Oboma” pour son discours et son dévouement à sa famille ont certainement fait sourire beaucoup. A l’image de la très formelle demande d’ami, à laquelle le destinataire devait répondre “oui”, “non” ou “peut-être”, il a dû rappeler quelques souvenirs d’école.

--

Beaucoup d’objets restent mystérieux, sans contexte ni origine, et personne n’est jamais venu récupérer le leur, explique la bibliothécaire. Personne… jusqu’au mois dernier.

Jamee Longacre parcourait la collection virtuelle de la bibliothèque d’Oakland lorsqu’un livre vert a attiré son attention. Puis il reconnut sa propre écriture, qui était très ronde. Il se souvient d’avoir écrit le mot en question, mais sans se rappeler pour qui ni pourquoi.

La bibliothèque envisage d’organiser un concours d’écriture d’histoires associées à l’un de ces objets. Vous pouvez poser de nombreuses questions et inventer des réponses. Sharon McKellar se demande : “Je me demande si c’était un objet précieux pour certains, s’il leur manquait.”

Il arrive aussi que certains donnent volontairement leur note, comme ce jeune homme du Canada qui a laissé une note d’excuse après avoir endommagé une page de livre. Ou cette femme vivant en France qui s’est rendu compte, vingt-huit ans après avoir emprunté le livre, qu’elle avait oublié de le rendre.

lettres amour perdu vieux photos oublié atypique collection un bibliothécaire

Des lettres damour perdues aux vieilles photos oubliées collection insolite dun bibliothécaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV Un coffret de livres pour partager vos coups de cœur littéraires à Saint-Cyprien – .
NEXT Tout ce que vous pouvez laisser dans un livre… Les bibliothécaires le reprennent – ​​.