La collection « Alexandre Dumas ». « Le Comte de Monte Cristo I » – .

La collection « Alexandre Dumas ». « Le Comte de Monte Cristo I » – .
La collection « Alexandre Dumas ». « Le Comte de Monte Cristo I » – .
--

” Le conte de Montecristo. Tome I », d’Alexandre Dumas, collection « Le Monde », en vente en kiosque, 1,99 €.

Conte de mille et une nuit, tableau orientaliste aux éclats d’or et aux pierres précieuses étincelantes, la fortune inattendue du comte de Monte Cristo brouille le malheur d’Edmond Dantès. Le merveilleux s’immisce dans le destin tragique du jeune héros marseillais Alexandre Dumas (1802-1870), trahi par ses amis, privé de son grand amour. “Je suis descendu d’une planète appelée douleur”proclame-t-il, déchiré entre une douleur insondable et la soudaine opportunité d’y mettre fin.

A lire aussi : Alexandre Dumas, reflet lucide et romancé d’une société

C’est toute la dualité du drame que Dumas instille au cœur du protagoniste de son épopée vengeresse, qui, tel un joueur d’échecs, anticipant les coups de ses adversaires, parviendra à dissoudre une assemblée d’arrivistes remarquables, sans foi ni loi. . . L’Empire est mort. La première Restauration cherche ses marques et réinvente une société libérale où le bien et le mal ne sont pas ce que l’on croit. Banquier, général ou magistrat, au-dessus de tout soupçon, ils seront démasqués un à un par ce monsieur, alchimiste, sauveur de vies brisées qui se fait appeler du nom de l’île où le destin lui a souri.

Comme Honoré de Balzac dans scènes de vie Parisien et Eugène Sue dans les mystères de paris, Alexandre Dumas dépeint la face sombre du monde qui l’entoure, mené par la célébrité et l’argent, au prix du mensonge, du déni et de l’injustice. Mais aussi radical et véhément soit-il, l’écrivain ne se contente pas de peindre une fresque réaliste et sociale. Donnant une chance à la jeunesse, à la sincérité et à l’espoir, il bouleverse les destins, comme celui d’Edmond Dantès qui fit naufrage en Méditerranée, dans le linceul de l’abbé Faria, grâce auquel il s’évada de sa cellule du château d’If. Embrassant un instant la mort de son mentor, qui lui a légué un trésor colossal, il devient un rescapé, le grave fantôme d’une justice silencieuse.

A lire aussi : Article réservé à nos abonnés Claude Schopp : « Alexandre Dumas était un écrivain révolutionnaire »

Alors, n’y aurait-il pas un peu de Hugo dans Dumas, tant le comte de Monte-Cristo rappelle Jean Valjean ? Un peu du Roméo et Juliette de Shakespeare dans les amours frustrées de Valentin et Maximilien ? Quant à Edmond Dantès, serait-il un parent éloigné de Sinbad, ce marin qui sillonne les mers en quête de merveilles ? Voilà donc Alexandre Dumas capable de mêler la dureté du monde aux promesses d’amour, mêlant la petitesse des uns à la grandeur des autres. Mais la métamorphose de son héros, d’humble en puissant, de victime en bourreau, pose une question de conscience, que Dumas adresse au lecteur. Cette justice, destinée à laver les trahisons subies et les blessures subies, est-elle légitime ? Le rendre de vos propres mains aura-t-il un pouvoir calmant ou libérateur ?

--

Dumas décide avec indulgence. La sagesse, les connaissances et les mystères que l’abbé Faria a transmis à Edmond Dantès ont éloigné l’ancien marin, devenu prince de Paris, de l’esprit de représailles. S’il reste inflexible dans sa vengeance machiavélique, il n’hypothéquera ni l’avenir de l’innocent ni son cœur. Le mythique Comte de Monte Cristo c’est aussi un cri d’espoir.

Retrouvez la collection “Alexandre Dumas” éditée par “Le Monde” sur le site qui lui est consacré.

Christophe Averty

collection Alexandre Dumas Comte Monte Cristo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV deux livres détaillent les stratégies d’influence du secteur agro-alimentaire – .
NEXT Réalmont. L’infirmière signe ses livres au camping. – .