Sciensano met en garde contre les présentations atypiques de la maladie – .

Sciensano met en garde contre les présentations atypiques de la maladie – .
Sciensano met en garde contre les présentations atypiques de la maladie – .
--

Selon l’Institut de santé publique Sciensano, il est possible qu’une personne infectée par le monkeypox développe des présentations atypiques. “Il peut s’agir d’une lésion cutanée unique ou d’aucune lésion et, par exemple, uniquement de douleurs anales et de saignements. Des infections asymptomatiques ont également été décrites.», explique mardi l’institut dans une nouvelle directive adressée aux prestataires de soins.

Selon les derniers chiffres de Sciensano, il y a actuellement 482 cas confirmés de monkeypox en Belgique. De manière générale, une personne infectée présentera initialement des symptômes bénins tels que fièvre, maux de tête et douleurs musculaires. Un à trois jours plus tard, des éruptions cutanées apparaîtront.

- cas monkeypox Belgique Sciensano met en garde contre présentations atypiques maladie

Sciensano met garde contre les présentations atypiques maladie

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV La Belgique frappée par une nouvelle chaleur mercredi, l’IRM émet une alerte jaune pour la plupart des provinces – .
NEXT “Eh bien, il n’a pas fait un résultat extraordinaire, mais c’était très difficile” – .