“Marc Delire n’aurait pas pu suivre” (vidéos) – .

“Marc Delire n’aurait pas pu suivre” (vidéos) – .
“Marc Delire n’aurait pas pu suivre” (vidéos) – .
--

Xavier Robben, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais ce week-end vous avez sûrement vu une séquence diffusée sur la chaîne Eleven sur les réseaux sociaux. On a découvert un fan de l’Union Saint-Gilloise qui n’avait pas beaucoup vu le match contre Charleroi parce qu’il avait été trop « dans le bar, dans le bar, dans le bar ». Nous l’avons trouvé.

Xavier, vous attendiez-vous à faire ce remue-ménage ?

Non. On fait souvent des bêtises devant les caméras, mais en général on coupe au montage. Cela pourrait arriver à n’importe quel Saint-Gillois du stade. Nous ne sommes pas des animaux… mais j’aime créer l’environnement.

Avez-vous eu une réaction?

Je n’ai aucune idée du nombre de messages que j’ai reçus, mais j’en ai reçu quelques-uns. Je ne suis pas très actif sur les réseaux sociaux. Ce qui m’a fait plaisir, c’est que j’ai reçu de nombreux messages de fans de clubs de D1 et même d’équipes de hockey de la capitale qui m’ont proposé de partager leur ambiance avec moi.

Marc Délire pleurait. Il a dit qu’il aimerait vous rencontrer. C’est arrivé?

J’ai eu pas mal d’appels, mais je ne me souviens pas en avoir reçu de Marc, je ne suis pas sûr que j’aurais pu tenir car on était encore à 6 ou 7 bières à l’heure. Au final, je peux vous dire que ça colle, mais je sais que c’est une belle vie. Je préfère lui offrir une bière devant le stade avant son prochain direct.

Honnêtement, que s’est-il passé vendredi ? C’était une journée spéciale pour toi…

Je l’admets… Je ne vais pas vous mentir. A chaque fois qu’on va au stade, c’est un peu ça. C’est vrai que j’ai eu 34 ans vendredi. Avant le match, on allait d’un bar à l’autre et ainsi de suite…

Donc ce n’était pas de la bière que tu as bue ?

Franchement, nous profitons de tout ce que fait la Belgique.

Combien de minutes de match as-tu regardé ?

J’avais 15 minutes de retard au stade. Ensuite, je suis allé à la brasserie. J’ai regardé les 10 dernières minutes de la première mi-temps. Et le deuxième but aussi.

Pendant l’entretien, quelqu’un remet ton fusible à sa place…

--

C’est ma sœur.

Fan de longue date de l’Union Saint-Gilloise ?

Nous voulions monter dans la capitale. Anderlecht, ce n’était pas possible. Nous sommes allés à Saint-Gilles et sommes tombés amoureux tout de suite. Je soutiens l’Union depuis cinq ans.

Mais vous n’êtes pas de Bruxelles.

Non Carole. J’habite au sud de Charleroi.

Il y a un club près de Charleroi. Les zèbres…

Bien sûr, et je respecte le club. J’ai beaucoup d’amis de Charleroi mais nous avons découvert quelque chose de populaire à Saint-Gilles. Populaire dans le bon sens. Depuis, nous en avons profité.

Et que fais-tu dans la vie ? Êtes-vous un assainisseur d’air? vendez-vous de la bière?

Je suis responsable du contrôle de gestion d’une des meilleures entreprises de Wallonie. J’aime le contact et le côté humain qui m’ont permis d’avoir un poste à responsabilité. Je fais aussi de la bière. Nous l’avons lancé à Charleroi avec des amis. Ce sont les Bisous m’chou. Et avec des amis, nous avons aussi planté une vigne.

Et ce mardi soir, qu’est-ce que tu fais ?

Je suis assez superstitieux. Nous avons rendez-vous au stade Marien à 18h00. Ensuite, nous allons à la brasserie. On va prendre une caipirinha… avant d’aller au stade de Louvain où l’Union joue contre les Rangers.

- Marc Delire aurait pourrait suivre rythme vidéos

Marc Delire naurait pas suivre vidéos

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
PREV Formule 1 | Piastri dément avoir signé avec Alpine F1 pour 2023 ! – .
NEXT Le Standard de Liège s’intéresse à un jeune ailier norvégien – Dernières recrues – .