Le premier appareil photo 64 bits au monde est français ! – .

--

L’épopée photographique française n’aura pas duré longtemps : non seulement le Besançon de Pixii a passé le cap du premier, puis du second produit, mais la marque qui aura bientôt 5 ans présente aujourd’hui son nouvel écrin. Ou plutôt, une nouvelle version de son deuxième boîtier équipé du premier flux de capture et de traitement 64 bits au monde.

Le Pixii A2572 (de son nom de code) que nous appellerons ici Pixii 2023 conserve les fondamentaux de son prédécesseur. Il utilise le même appareil photo télémétrique (à la Leica), avec le même viseur innovant (informations numériques superposées au viseur analogique) et le même capteur Sony 26 Mpix APS-C. Même la mémoire reste intégrée à la carte mère (options allant de 16 Go à 128 Go en interne). Là où tout change, c’est dans le traitement d’image. Le processeur et le « moteur » logiciel de traitement d’images ont passé la seconde et s’invitent dans le monde du 64 bits. Cela transforme les performances de l’appareil.

Explosion actuelle des performances… et fonctionnalités futures

Le changement de processeur -en fait une paire qui combine un SoC et un PFGA programmable- offre une avancée très importante par rapport au boîtier actuel. Pixii promet un fraisage d’image dix fois plus rapide, une mesure d’exposition cinq fois plus rapide, une autonomie de batterie doublée et des vitesses Wi-Fi triplées ! Ce dernier point est également important puisque, rappelons-le, la philosophie de ces boîtiers est de ne pas vous distraire de votre sujet en vous passant d’une lunette arrière. Comme au “bon vieux temps” des caméras argentiques en somme.

Mais ce n’est que la première étape de cette nouvelle plateforme électronique. ” Nous avons porté nos programmes et algorithmes de 32 bits à 64 bits et c’est ce qui nous donne naturellement un gain de performances. », explique le patron et fondateur de l’entreprise, David Barth. Il faut comprendre ici que Pixii joue contre des titans : Sony, Fuji, Canon et autres Nikon sont très en avance sur la courbe de la connaissance des couleurs. Et des équipes beaucoup plus grandes. Le passage au flux de travail 64 bits complet donne à l’entreprise un tremplin pour aller plus loin. ” Ces améliorations organiques ne sont que la première étape du travail. Cette puissance supplémentaire nous permettra également de développer à l’avenir des algorithmes de traitement d’images beaucoup plus complexes et avancés. “.

Si ces promesses d’améliorations « futures » étaient prises avec des pincettes à la naissance de l’entreprise, elles peuvent aujourd’hui presque être prises pour argent comptant. Car en plus de ses améliorations continues, comme promis, l’entreprise n’a pas manqué à sa parole côté “mise à jour”.

Surclassement payant… à prix modéré !

--

Après avoir gracieusement proposé de faire évoluer le capteur 10 Mpix APS-C d’origine vers le nouveau capteur 26 Mpix pour ses premiers clients, Pixii continue de marquer le monde de la photographie avec une nouvelle mise à niveau matérielle : celle de ce nouveau processeur d’image de 64 bits. Il suffit de se rendre sur le site de la marque pour réserver un espace pour upgrader la version « A1571 » de la box vers le processeur A2572.

A lire aussi : Pixii : le premier appareil photo made in France depuis 40 ans sera bientôt là ! (octobre 2018)

Une mise à jour payante. Mais à notre grande surprise, le prix est loin d’être fou : 320 € (hors frais de port) pour la nouvelle carte et ses processeurs, le calibrage du télémètre, le nettoyage du capteur et une extension de garantie d’un an. . L’astuce de Pixii est sa capacité à fonctionner avec des puces standard. Le patron étant un ancien de Canonical (maison mère d’Ubuntu), la partie logicielle est traitée aux petits oignons. En combinant le travail d’un SoC standard et d’un PFGA programmable, Pixii peut se passer d’un processeur personnalisé coûteux comme chez Leica et les autres. De facto limiter le prix des coffrets. Et donc les mises à niveau matérielles.

Cette capacité à monter en puissance sans acheter d’appareil photo ni se ruiner a de quoi faire saliver certains photographes. Prenons le cas de l’Alpha A7R Mark V de Sony, nul doute que certains utilisateurs auraient aimé profiter du changement de processeur pour faire vivre plus longtemps (et plus vite !) le capteur 61 Mpix de leur A7R Mark IV. Les enceintes et les portes et les conceptions industrielles sont certainement différentes. Mais le fait est que Pixii construit un modèle de conception (et de consommation) plus vertueux que le reste de l’industrie japonaise.

Commercialisé en deux versions “Space Grey” et “Matte Black” dans quatre configurations de mémoire intégrée (de 16 Go à 128 Go), le Pixii 2023 sera disponible à partir du 19 décembre 2022 de 2 699 € à 3 150 € selon la mémoire choisie. Un prix imbattable pour un télémètre numérique par rapport aux +8000€ du Leica. Et en plus, c’est du made in France !

premier appareil photo bits monde est français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--
NEXT Le test de la tablette tactile Xiaomi Redmi Pad vient s’ajouter à notre comparatif.